Découvrez la 1ère carte cadeau Zéro Déchet : Ethi'Kdo 🎁

Quels légumes faire pousser en intérieur ? Liste et conseils de culture

faire pousser legume appartement

Avec notre mode de vie citadin généralisé, un besoin grandissant de retour à la nature se popularise. Cette situation couplée à l’inflation, au souci de préserver l’environnement et au besoin d’avoir recours à des circuits de consommation toujours plus courts, donne lieu à une nouvelle tendance : la plantation de légumes directement en potager d'intérieur, dans un appartement !

Une solution économique, écologique, qui promet de plus de préserver toute la qualité nutritionnelle de nos récoltes. Alors, prêts à sauter le pas, et à vous lancer dans cette grande aventure ?

Critères de sélection des légumes

Les besoins en lumière

Si toutes les cultures de votre futur potager d’intérieur n’ont pas le même besoin en termes de luminosité, il est tout de même essentiel de leur fournir un taux d’éclairage suffisant pour assurer une bonne pousse de vos légumes.

L'espace nécessaire

Les personnes vivant en appartement doivent souvent composer avec un espace restreint, il est donc important de sélectionner ses cultures en fonction de la place disponible.

Le temps de croissance

Le temps de croissance est un critère essentiel à considérer lorsque vous choisirez les fruits, légumes et plantes aromatiques qui viendront s’installer dans votre intérieur.

💡 Au niveau de l'éclairage, si vous avez la chance de posséder un appartement très lumineux, avec de nombreuses baies vitrées et une exposition est ou ouest, vous pourrez vous permettre de vous orienter vers des plantations particulièrement gourmandes en termes d’éclairage, telles que les tomates cerises, les mini-poivrons, les mini-piments, les aubergines… Mais également plusieurs plantes aromatiques telles que l’origan, la sauge, l’estragon ainsi que le basilic.

Dans le cas contraire, il vous faudra vous limiter aux légumes préférant la mi-ombre, tels que le radis, la salade, l’épinard, ainsi que la plupart des plantes aromatiques telles que le thym ou la menthe. Ceci, sans les priver totalement de luminosité. Vous vous apercevrez rapidement que vos cultures manquent de lumière lorsque les pousses commencent à filer pour essayer de trouver le plus de luminosité possible.

🏡 Au niveau de l'espace, si vous possédez un large balcon, une cuisine spacieuse ou encore un séjour aux dimensions généreuses, cela ne vous concerne que très peu : le critère de la taille des futurs plants n’est pas réellement à considérer. Dans le cas contraire, il sera approprié de vous orienter vers des légumes dits compacts, davantage adaptés aux petits espaces. Les tomates cerises, les mini-poivrons, mini-piments, salades ou petites herbes aromatiques seront alors largement privilégiés.

En cas de manque de place, n’hésitez pas à installer vos pots de culture sur des étagères : cette astuce vous permettra d’économiser de l’espace au sol, tout en favorisant un bon apport de luminosité à chacun de vos plants. Ceux-ci ne se gêneront pas entre eux pour obtenir de la lumière, et vous favoriserez de plus une meilleure aération entre les différentes plantes. En plus, la culture verticale est indéniablement esthétique !

🌱 Au niveau de temps de croissance, l’idée est de pouvoir profiter de récoltes régulières et plutôt abondantes, afin que l’effort fourni pour la croissance de vos cultures soit pleinement récompensé. Nous ne pouvons que vous proposer, dans ce cas, de vous orienter vers des légumes proposant des récoltes rapides et fréquentes. Les tomates cerises font partie des plus appréciées pour la culture intérieure : s’il faut attendre 8 semaines environ afin de récolter les premiers fruits, ceux-ci promettent toujours plusieurs récoltes. Les radis, quant à eux, proposent une récolte en moins d’un mois. Certaines salades, telles que le mesclun, sont également très appréciées pour leur pousse rapide. De plus, il est tout à fait possible de ne cueillir que quelques feuilles à la fois : la plante ne cessera de se renouveler pour proposer de nouvelles feuilles à récolter en quasi-discontinuité.

D’une manière générale, les plantes aromatiques proposent une croissance rapide ainsi qu’un rendement plutôt intéressant : il s’agit d’une excellente option pour les impatients !

Les légumes à cultiver en intérieur

La liste des fruits, légumes et plantes aromatiques qu’il est possible de cultiver en intérieur est plutôt longue : contrairement aux idées reçues, de nombreuses cultures se plaisent parfaitement dans un cadre clos, à la condition d’en prendre le plus grand soin.

Pour vous inspirer et vous aider à faire votre sélection, voici quelques idées de cultures qu’il est possible de transporter dans un potager intérieur :

epinard

Épinards

thym

Thym

radis

Radis

sauge

Sauge

basilic

Basilic

carotte

Carottes

mesclun

Mesclun

aubergine

Aubergines

persil

Persil

cerfeuil

Cerfeuil

menthe

Menthe

origan

Origan

courgette

Courgettes

mini poivrons

Poivrons

piment

Piments

tomate cerise

Tomates cerises

C'est une liste non exhaustive, mais vous remarquez que vous pouvez faire pousser de nombreux légumes en intérieur ! À vous donc de faire votre choix en fonction de votre expérience, de l’espace et la luminosité disponibles ainsi que du taux de rendement désiré.

Les astuces pour cultiver en intérieur

Les potagers d’intérieur tout-en-un

Véritable alternative aux potagers DIY d'appartement, les modèles tout-en-un vous proposent des options très pratiques pour favoriser la bonne croissance de vos cultures. Par exemple, le populaire Click and Grow est disponible à un prix très accessible. Le modèle « Veritable Smart » bien plus avancé vous offre la possibilité de cultiver 4 plantes différentes. Muni d’un système d’éclairage adaptatif, d’un réservoir d’eau intelligent ainsi que d’un lot de lingots de substrats, ce modèle est parfait pour les petits espaces et les jardiniers débutants. Le modèle « Lilo », le potager d’intérieur de Prêt à Pousser, quant à lui, favorise de bonnes conditions de pousse pour vos plantes, grâce à un système d’aquaponie.

Des options très pratiques pour les jardiniers occupés ou dissipés, qui vous aideront à améliorer la croissance de vos plantes tout en boostant leur rendement !

Le plus accessible
Click & Grow Smart Garden 3

Click & Grow Smart Garden 3

🚰 Arrosage automatique
💡 LED à spectre complet, cycle 16h allumé / 8h éteint
⚡ Consommation énergétique : 8W (environ 9€ / an)
💧 Réservoir d'eau : 1,2 litre, remplissage toutes les 2-3 semaines
🌿 Inclus : 3 capsules de basilic
📱 Application mobile
📏 Hauteur de la lampe ajustable
🏡 Design épuré et moderne
🇪🇪 Entreprise estonienne
★★★★☆ (1099 avis)
Acheter chez Amazon 99,00 €
Le plus populaire
Potager Lilo

Potager Prêt à Pousser Lilo

🚰 Arrosage automatique
🌿 Technologie Flo2at : Optimise l’oxygénation des racines
💡 LED basse consommation
⚡ Consommation énergétique : 4.5W au printemps, 6.5W en été (environ 6-7 € / an)
💧 Réservoir d'eau : 75 cl, autonomie jusqu'à 2-3 semaines
🌱 Inclus : 3 capsules de démarrage (Basilic, Basilic Citron, Ciboulette)
📱 Application mobile
🇫🇷 Entreprise française
★★★★☆ (588 avis)
Acheter chez Amazon 119,00 €
Le plus efficace
Potager Véritable® SMART

Potager Véritable® SMART

🚰 Arrosage automatique
💡 LED à spectre optimisé, cycle 16h allumé / 8h éteint
🌞 Technologie ADAPTLIGHT™
⚡ Consommation énergétique : 9,5W (environ 6-7€ / an)
💧 Réservoir d'eau : 2 litres, autonomie jusqu'à 4 semaines
🌱 Inclus : 4 Lingots® offerts (Basilic, Persil, Ciboulette, Thym)
📏 Hauteur de la lampe ajustable
🇫🇷 Conception et Fabrication française
★★★★☆ (82 avis)
Acheter chez Amazon 139,99 € 199,90 €

💡 L’éclairage

Lorsque l’éclairage naturel ne suffit pas à la croissance de vos plantes, il est préférable de compléter leur apport en lumière grâce à des lampes de culture LED. Vous trouverez en jardinerie ou dans les magasins de bricolage un large choix de modèles, adaptés à tous les budgets ainsi qu’à tous les besoins. Disponibles sous la forme d’ampoules ou de bandes lumineuses, les lampes de culture LED sont aujourd’hui très populaires : n’hésitez pas à vous orienter vers cette solution afin de maximiser la croissance de vos pousses !

Bien entendu, un placement optimal des pots de culture est essentiel afin de garantir la longévité et la vigueur de vos plantes. D’une manière générale, il est recommandé de les placer aux abords d’une large fenêtre, afin que vos plantes profitent d’un maximum de luminosité. Les pièces telles que la cuisine sont bien souvent privilégiées : habituellement pourvues de fenêtres, celles-ci offrent un bon taux d’humidité, mais également une aération confortable, des critères de choix pour favoriser la bonne croissance de votre potager.

💧 Arrosage

La fréquence d’arrosage dépend en immense partie du type de légumes, fruits ou herbes aromatiques que vous aurez sélectionné. Si les radis apprécient une terre humide en quasi-permanence, ce n’est pas le cas du mini-piment, qui préfèrera largement une terre plus sèche et des arrosages moins réguliers. Il est donc indispensable de vous renseigner sur les besoins spécifiques de chaque pousse, et de suivre scrupuleusement ces recommandations. Vous pouvez également vous fier à l’aspect visuel de vos pousses : des feuilles brunes ou jaunes qui tombent, la pourriture des racines, les tiges affaissées ou flétries sont le signe d’un surplus d’arrosage. Les tiges minces, cassantes, les feuilles jaunes ou brunes qui « craquent », le terreau qui se détache des abords du pot… Autant d’indices qui vous indiquent qu’une culture meurt de soif.

Habituellement, il est conseillé de procéder à l’arrosage par la tige, au plus près de la terre. Encore une fois, il est préférable de vous renseigner sur les besoins spécifiques de chaque culture !

🍃 Nutrition

La culture en pot nécessite l’apport d’éléments nutritionnels (engrais) régulier, car la terre ne peut se nourrir naturellement. Si cette composante n’est pas forcément obligatoire, elle est tout de même fortement recommandée pour vous assurer des cultures fortes, à la croissance rapide et au rendement appréciable. Vous pouvez tout à fait apporter à vos cultures en pot des petits ajouts de minéraux, grâce à des coquilles d’œufs, du marc de café ou encore de l’eau de cuisson de vos légumes bios. Il est tout de même préférable de compléter ces apports par l’ajout d’engrais naturel et biologique, habituellement nommé de manière générique dans les jardineries « engrais de potager biologique ».

Certaines cultures peuvent également être boostées grâce à l’apport d’éléments spécifiques à leurs besoins propres. Les tomates, par exemple, ont un fort besoin de potassium et de phosphore, qu’il est possible de trouver dans de la cendre de bois ainsi qu’au sein de la potasse organique. Les plantes aromatiques, quant à elles, se plaisent beaucoup en pot avec un apport régulier d’azote et de phosphore, qu’il est possible de trouver dans le guano d’oiseaux sauvages. À vous donc d’adapter ces apports selon les besoins spécifiques de chaque culture, mais aussi selon l’implication que vous souhaitez dédier à votre projet !

Vous voici à présent prêt à vous lancer dans le beau projet qu’est le potager intérieur ! N’oubliez pas que la nature possède ses propres lois : il est possible que certaines techniques fonctionnent plus ou moins bien, et que plusieurs essais soient nécessaires. C’est là toute la beauté, et tout le challenge qui constituent la mise en place et l’entretien d’un potager. Apprendre, essayer, se tromper, ajuster, recommencer, et enfin… savourer !

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,